André Breton

 

André Breton

Ecrivain et poète français

(1896 - 1966)

 

Citations d'André Breton :

 

 

"J'ai toujours parié contre Dieu, et le peu que j'ai gagné au monde n'est pour moi que le gain de ce pari. Si dérisoire qu'ait été l'enjeu (ma vie) j'ai conscience d'avoir pleinement gagné.
Tout ce qu'il y a de chancelant, de louche, d'infâme, de souillant et de grotesque passe pour moi par ce mot: "Dieu".

(André Breton / 1896-1966 / Dictionnaire Abrégé du Surréalisme / 1938)

"L'homme propose et dispose. Il ne tient qu'à lui de s'appartenir tout entier."
(André Breton / 1896-1966 / Manifeste de surréalisme)

"L'idée de surréalisme tend simplement à la récupération totale de notre force psychique."
(André Breton / 1896-1966 / Manifeste du surréalisme)

"Le renoncement à l'amour, qu'il [le catholicisme] s'autorise ou non d'un prétexte idéologique, est un des rares crimes inexpiables qu'un homme doué de quelque intelligence puisse commettre au cours de sa vie."
(André Breton / 1896-1966 / Second Manifeste de surréalisme / 1930)

"Tout est à faire, tous les moyens doivent être bons à employer pour ruiner les idées de famille, de patrie, de religion."
(André Breton / 1896-1966 / Second Manifeste de surréalisme / 1930)

"Si la religion fut longtemps l'opium du peuple, la Science est en bonne place pour prendre le relais. Les protestations contre la course aux armements, que certains physiciens affectent de signer aujourd'hui, nous éclairent au plus sur leur complexe de culpabilité, qui est bien dans tous les cas l'un des vices les plus infâmes de l'homme. La poitrine qu'on se frappe trop tard, la caution donnée aux mornes bêlements du troupeau par la même main qui arme le boucher, nous connaissons cette antienne. Le christianisme et ses miroirs grossissants que sont les dictatures policières nous y ont habitués."
(André Breton / 1896-1966 / Démasquez les physiciens, videz les laboratoires ! / 18 février 1958)

"De Jésus en croix au laborantin "angoissé" mais incapable de renoncer à fabriquer de la mort, l'hypocrisie et le masochisme se valent."
(André Breton / 1896-1966 / Démasquez les physiciens, videz les laboratoires ! / 18 février 1958)

"-Pourquoi ne croyez-vous pas en Dieu ?
- C'est comme si vous me demandiez pourquoi je ne crois pas au crocodile volant."

(André Breton / 1896-1966 / cité par G. Legrand dans "André Breton en son temps" / 1976)

"L'imaginaire, c'est ce qui tend à devenir réel."
(André Breton / 1896-1966)

"La plus grande faiblesse de la pensée contemporaine me paraît résider dans la surestimation extravagante du connu par rapport à ce qui reste à connaître."
(André Breton / 1896-1966)

"La volonté de grandeur de Dieu le Père ne dépasse pas 4810 mètres en France, altitude prise au-dessus du niveau de la mer."
(André Breton / 1896-1966)

"Au feu ! A Madrid, Cordoue, Séville... La foule a incendié les églises, les couvents, les universités religieuses... chassé sous les huées les prêtres, les moines, les nones qui passent en hâte les frontières... Opposant à tous les bûchers jadis dressés par le clergé d'Espagne, la grande clarté matérialiste des églises incendiées, les masses sauront trouver dans les trésors de ces églises l'or nécessaire pour s'armer, lutter... détruire par tous les moyens la religion."
(Trac du groupe surréaliste / mai 1931)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site