robot-dawn

Un robot, c’est une machine autonome capable de prendre une décision sans être télécommandée.
Tout a commencé par des dessins animés, comme Goldorak et par des jouets, mais aujourd’hui les robots sont une priorité économique, comme l’automobile autrefois. Chaque mois les géants de l’électronique présentent leur dernière performance. Le but : des robots qui sachent faire tout ce que fait l’humain.

Il ya même des pièces de théâtre avec des robots acteurs qui donnent la réplique a dix personnes différentes. Des robots de plus en plus habiles et doués.
Sur la cote ouest du Japon un hôpital vient d’embaucher des robots infirmières. Les robots-speak commandent l’ascenseur via l’internet sans fil. Ils transportent aussi des dossiers et des médicaments. Caméra numérique, radar laser, 38 capteurs infrarouges, des capteurs ultra-sons : avec tout ca Hospi mémorise les visages et il dispose de sept heures d’autonomie. “Tapez votre code secret, mettez les médicaments dans mon coffre et indiquez moi ma destination”. Ce robot a deux mérites : d’abord il permet de distraire les malades et les enfants; et ensuite il transporte les médicaments. Ca ne le dérange pas de faire tout le temps la même chose. Le personnel a ainsi plus de temps pour s’occuper des patients et leur parler. Les robots Hospi, employés rentables, polis et infatigables. Pour l’instant dans cet hôpital ils ne sont que deux, financés par le ministère de l’industrie, mais l’hôpital compte en acheter bientôt une vingtaine de plus. A la fin de la journée, il fait le ménage, en évitant les gens et les obstacles.

hospi1
Hospi

 

La population japonaise est la plus vieille du monde, le pays va manquer de main d’œuvre pour s’occuper de ses “vieux”. Mais il ne veut pas faire appel à l’immigration. Le marché robotique le plus porteur est donc l’assistance aux personnes âgées. L’auxiliaire de vie le plus perfectionné, c’est Twendy one, un look façon E.T.
Dans sa tête, un ordinateur perçoit les sons, les lumières et les odeurs. Dans ses membres, 240 capteurs d’une sensibilité extrême. ” Je saisis n’importe quel objet sans l’écraser”. Mélange de force et de délicatesse : “Donnez moi votre main s’il vous plait…”, Twendy one sera vendu aux maisons de retraite d’ici deux ans 80 000 euros.

twendy-one-robot
Twendy one

 

La nouvelle star du pays c’est Asimo, avec sa démarche de rappeur, de plus en plus proche de notre façon de marcher. Il court à 6 km/h, ce qui est incroyable pour un robot.

 

Mais le programme le plus révolutionnaire se trame dans le laboratoire du professeur Ishiguro, le pape japonais de l’électronique. Le professeur cligne des yeux, fronce les sourcils avec perplexité, hausse les épaules, mais c’est en fait un robot d’électronique et de silicone.

 

Geminoide est l’androïde d’Ishiguro . Il peut le commander par internet. Ce robot a exactement la même apparence que lui. Une IRM a été faite pour reconstituer le visage du professeur. Sa peau et ses cheveux ont été recréés à partir de tissus prélevés sur lui. A l’intérieur il s’agit bien de robot, avec des centaines de moteurs et des pistons à air comprimé qui commandent les expressions. Mais à l’extérieur, le professeur Hichiguro créé des robots d’apparence humaine pour qu’ils se fondent dans la société. Mikuri a déjà présenté une émission pour la NHK, la télévision japonaise. Au Japon, on ne considère pas que l’être humain est supérieur aux objets, on pense que chaque chose a une âme : les robots, les rochers, les chaises, les meubles… Les rêves du Docteur Ishiguro sont déjà d’actualité a l’université de dentisterie de Tokyo.

 

Ici les étudiants s’entrainent avec une patiente humanoïde, étanche, dont les gencives et la peau en silicone intègrent des capteurs de sensibilité. Si l’ étudiant fait un mauvais geste, le robot le signale aussitôt à l’ordinateur. C’est beaucoup plus réaliste que les maquettes utilisées auparavant, on peut adresser la parole au robot, comme dans une situation réelle. Désormais tout le monde peut louer son humanoïde pour 3000 euros la semaine. Le musée des sciences vient d’engager une réceptionniste avenante, glamour, et qui parle une dizaine de langues : Actroide, l’hôtesse d’accueil. Elle reconnait plus de 650 phrases et choisit à chaque fois une réponse appropriée. D’ici 2025, les robots devraient occuper au Japon 3 Millions et demi d’emplois.